FANDOM


Pandala
Île située au nord-est du Monde, Pandala est reliée à Astrub depuis 636, et la construction d'un pont entre ces deux territoires.

Géographie Modifier

Pandala est découpée en six territoires, avec au centre, le village et sa forêt, peuplée de bulbes et autres bamboutos. A la périphérie, on trouvera

Au nord-est s'étend la presqu'île de Grobe, désertée par les Pandawas eux-mêmes, et pour cause : de nombreux fantômes y errent. C'est en ces lieux que, selon les croyances, les esprits des Pandawas morts au combat se retrouveraient, et hanteraient ce territoire désolé.

Au sud-est, on trouve également les restes du village du Pichon Frétillant, dévasté par la faute de Zatoïshwan.

Gouvernance et traditions Modifier

Pandala est dirigée par le Grandapan, par ailleurs signataire de l'Edit de Vhel.

Tous les habitant de cette île vouent naturellement un culte à la déesse Pandawa, une tradition faite de bière et d'alcool en tout genre.

Les Pandawas s'entraînent également à un art martial : le Pandawushu.

L'ouverture de Pandala au Monde Modifier

Si l'île est présente depuis les origines du Monde, ce n'est qu'en 636 que le Grandapan prend la décision de la relier au continent. Alors que tous les villages de l'île vivaient en harmonie jusqu'à ce jour, cette mesure va entraîner la fin de cette paix, provoquant la levée de boucliers d'Aerdala et Feudala.

Plus tard, le Grandapan enverra Sel Dawa à Astrub, pour qu'ils puissent accueillir les nouveaux incarnés, offrant un nouveau gage de l'ouverture de l'île au reste du monde.

Les pandikazes, délibérément hostiles aux aventuriers, aimeraient beaucoup retourner au temps de la solitaire Pandala. Mais attention aux touristes, car la Pandrista n'épargne personne là-bas !

Bandits de Pandala Modifier

En dehors de Zatoïshwan, Pandala recèle de nombreux bandits recherchés par la milice astrubienne. On compte notamment Aermyne 'Braco' Scalptaras qui terrorise les enfants de Pandala. On peut aussi mentionner Musha l'Oni ou Marzwel le gobelin.