FANDOM


ScreenShot042

Salle du Conseil des 12 d'Astrub [0,-22

Cité autrefois difficile d'accès, dont les seuls habitants étaient les Mercenaires qui y concoctaient leurs plans (La Bande à Brutas), ça n'est que lorsqu'ils aspirèrent à une retraite paisible après une vie bien remplie que la cité commença à se peupler. C'est aujourd'hui un haut lieu d'artisanat, de commerce et de mercenariat.

Entourée de champs, de forêts et de plaines, Astrub se trouve entre Amakna, au Sud, et Tainéla, au Nord.

Caractéristiques Modifier

  • Autrefois, les âmes venaient s'incarner au pied de leurs statues de Classe, représentant souvent leurs Dieux, sauf dans le cas des Roublards et des Zobals. Depuis la destruction des statues par les Roublards, les statues ont été remplacées par le Temple Divin.
  • Les rumeurs parlent d'un groupe de Pandawas qui organiserait de la contrebande de faux Dofus.[1]
  • Les Enutrofs d'Astrub ont creusé d'immenses galeries sous la ville pour exploiter les richesses minérales dont les souterrains de la cité regorgent. Si s'y aventurer semble à première vue peu dangereux à en juger par les frêles créatures que l'on rencontre à l'entrée, plus l'on s'y enfonce, plus l'on est oppressé par un net sentiment d'inhospitalité qui s'accroît à mesure que l'on découvre des espèces de rats jusqu'alors insoupçonnées.

Gouvernance Modifier

La cité est gouvernée par Fallanster (frère du Roi Allister) qui est à la tête du Conseil des 12 depuis l'an 614[1].

Fallanster

Fallanster, chef du Conseil des 12 d'Astrub

Membres présumés du Conseil des 12 :

LégendesModifier

  • Les Craqueboules d'Astrub porteraient les nouveaux-nés d'Astrub et les déposeraient sur le pas de la porte de leurs parents.
  • L'odeur pestilentielle qui peut être sentie dans tout le village viendrait des souterrains qui renferment des créatures peu chaleureuses, s'y exposer ferait tomber malade.

Habitants célèbres Modifier

SourcesModifier

Wally Elconom , Voyager sans jamais perdre le nord - Tome I

  1. Quête : On marche sur des œufs